LA MODE ET TOI – AMANDINE : « Je ne vais pas l’acheter juste pour essayer de faire une photo plus stylée que les autres sur Instagram. »

Dans ma chronique « La mode & toi », je m’incruste dans le dressing (et sur le canapé) des gens pour qu’ils me racontent la relation qu’ils entretiennent avec leurs fringues.

amandinecouv

Aujourd’hui, je m’invite chez Amandine, récemment reconvertie dans l’immobilier et shoppeuse compulsive qui se soigne, pour parler du regard des autres, de la surconsommation et de comment s’assumer en talons de 10 quand on mesure déjà 1 mètre 72.

Rencontre.

Peux-tu commencer par te présenter rapidement ?

Je m’appelle Amandine, j’ai 24 ans et je travaille dans l’immobilier.

Comment définirais-tu ta relation avec les fringues ? 

J’aime beaucoup les fringues. Je suis très achat compulsif et achat qui sert à rien. J’aime beaucoup acheter, revendre, acheter, revendre…

Quelle shoppeuse es-tu ?  

Avant, j’étais dans les boutiques au moins deux ou trois fois par semaine. Mais vraiment, je rentrais dans une boutique comme ça et je ressortais forcément avec des fringues. Je ne faisais même pas forcément « les boutiques » ; juste je passais devant, je rentrais et j’achetais. Et puis depuis quelques temps, j’ai un peu changé de méthode de consommation. J’achète plus sur Internet, parce que quand on achète sur Internet, on réfléchit plus. On arrive à la fin sur notre panier qui nous demande de valider nos achats et souvent on a un peu de mal à cliquer sur « confirmer ». Donc ça va mieux, ça aide.

amandineno1
Une jupe verte en simili cuir Vero Moda, un body Zara, des cuissardes à talons d’un site chinois – encore un bon plan, une veste en cuir Mango et un sac à main Pimkie. J’adore chaque pièce individuellement. Si on a des choses importantes à faire la journée, ou même si j’ai envie de sortir le soir, je peux porter ça.
La plupart des trucs viennent de Vinted. Depuis que j’ai arrêté de me balader dans les magasins parce que j’ai compris que ça allait à ma perte, et comme mes envies et mon look change, je revends pas mal d’articles sur Vinted et surtout je shoppe des super bonnes affaires ! Si on n’est pas trop impatient, ça permet de faire des looks pas trop chers et bien. J’adore Vinted. En plus, ça limite la surconsommation. C’est de la seconde main et comme les photos sont parlantes et que généralement, on connait nos tailles, on ne prend pas trop de risque. Il y a l’échange en plus, tu peux parler aux vendeuses pour avoir des détails sur la coupe, la taille… Ça limite la surconsommation parce que tous les vêtements ont une seconde vie. Un peu comme les fripes, en plus moderne.

Est-ce que tu suis les défilés / la Fashion Week ?

Absolument pas. Je n’en pense pas du mal mais je pense vraiment que c’est un univers qui n’est pas le mien. Je ne m’habille pas forcément en suivant les tendances des derniers défilés… En fait, je n’en ai pas la moindre idée parce que je ne suis pas du tout les défilés. Quand je vais chez Zara ou chez Mango, je ne vais pas du tout me ruer vers la pièce tendance ; en ce moment le python et le léopard par exemple. S’il y a une pièce qui me plait par rapport à la forme ou au motif et qui ne fait pas cheap, admettons, je peux craquer mais sinon, je ne vais pas du tout dans ces magasins dans l’optique d’avoir la dernière pièce à la mode.

Je ne suis pas les défilés parce que ça ne m’intéresse pas particulièrement. Je pars du principe que défilés = créateurs = cher. Et cher = ce n’est pas mon budget, donc je ne vois pas l’intérêt. Je ne saurais même pas te dire si ce que j’ai acheté chez Zara est une copie du défilé Jean Paul Gaultier, ou Chanel, ou quoi.

Une actu mode qui t’a marqué dernièrement ?

En ce moment, la tendance de l’imprimé animal. Et tout ce qui est pantalon un peu patte d’eph’ avec une matière pas très flatteuse si tu fais plus de 45 kilos, voilà.

Est-ce que tu suis les tendances ?

Je les suis parce que j’ai Instagram et que je suis certaines blogueuses ; de moins en moins d’ailleurs, mais j’en suis encore certaines et elles nous emmènent à voir les dernières tendances. Après, comme je t’ai dit, je n’irais pas acheter un truc juste parce que c’est la mode comme je n’irais pas m’empêcher d’acheter un truc juste parce que je me dis que tout le monde va l’avoir. Je m’en fous.

La pièce, je ne vais pas l’acheter en fonction de qui que ce soit. Si elle me plaît je la prends mais je ne vais pas l’acheter juste pour essayer de faire une photo plus stylée que les autres sur Instagram. J’achète selon mes envies.

Évidemment, on est tous plus ou moins sujet à suivre les tendances parce que quand on rentre dans un magasin, que ce soit Mango, Zara, H&M ou Pull & Bear, ils ont tous les mêmes collections. Donc finalement, on est obligé malgré nous de suivre la tendance puisque les grandes enseignes changent au fil des tendances. Donc à moins de s’habiller en fripe, on est obligé.

Le fait de changer toutes les semaines de collection, ça nous emmène à acheter toutes les semaines de nouveaux vêtements, ça nous pousse à la surconsommation et à tous ces sujets tabous de société qui sont aujourd’hui sur le tapis.C’est pour ça qu’aujourd’hui, je vais de moins en moins dans les magasins. On est tous tenté d’acheter un truc en entrant dans un magasin ; il y aura forcément un truc qu’on n’a pas et on peut avoir déjà dix chemises noires, si on en voit une avec une frange un peu plus longue, on va vouloir l’acheter. C’est pour ça que je fuis les magasins, pour ce truc de renouvellement tout le temps, de nouvelles pièces qui en fait des fois, d’une année sur l’autre, sont exactement les mêmes.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quelles sont les marques ou les créateurs que tu préfères ?

Les créateurs, je ne les suis pas trop.

En marque un peu haut-de-gamme, j’aime bien Ba&Sh et Maje. Je trouve ça classe et surtout, bien coupé ! C’est cher mais si tu veux te faire plaisir, ça reste encore abordable, ce n’est pas non plus du luxe à 2000 euros la paire de bottes. Ça tourne dans les 600, c’est du plaisir que tu peux te permettre.

Sinon je m’habille principalement dans les petites enseignes, par rapport à mon budget. Je ne veux pas me prendre la tête parce que je fais souvent des gros turn-over sur mes vêtements donc je ne veux pas mettre des sommes astronomiques. Je vais à la facilité, tout simplement.

As-tu des muses fashion ?

Inconsciemment, je suis certainement influencée et inspirée par ce que je vois, surtout dans les associations. Par exemple, je vais porter cette jupe avec ce haut parce que j’ai vu ça sur machin et que c’était bien.

Quelle est la pire période stylistique que tu as traversé ?

Le collège. Disons que je n’ai jamais eu des looks très excentriques, genre gothique, emo, ou les trucs qui sont sortis quand j’étais au collège. Je n’ai jamais eu ce genre de style mais au collège, on est habillé par papa-maman et on fait comme on peut quoi.

Honnêtement, je n’arrive plus à trop à situer si j’étais à la mode ou pas. J’étais à ma mode d’avant quoi. Des looks extrêmes, j’ai voulu en avoir mais j’ai des parents qui sont très terre-à-terre et qui me disaient « non c’est mort, tu n’auras pas ce look ». J’adorais la période emo, les cheveux de toutes les couleurs… Mais bon, dieu merci mes parents sont des gens qui m’ont empêché de faire ça.

Et la meilleure ?

J’ai envie de dire maintenant. Parce que je m’habille comme j’en ai envie, je m’assume. Si ça me plait et que ça plait aussi tant mieux, si ça me plait et que ça ne plait pas… Tant mieux aussi. À partir d’un moment tu t’assumes, tu t’habilles pour te mettre en valeur, tu sais ce qui te va, ce qui te va moins, tu te connais, donc tu trouves vraiment ton style. Sans avoir un style forcément très élaboré, tu sais t’habiller en fonction de toi, de comment tu te sens bien.

amandineno3

Est-ce que la mode t’a aidé (ou pas) à t’accepter et à t’affirmer ?

Je ne me suis jamais vraiment posé la question parce que j’en ai souvent eu rien à faire du regard des gens, de base. J’ai rarement eu besoin de qui que ce soit ou de quoi que ce soit pour m’affirmer.

Mais je pense vraiment que la mode est une manière de s’exprimer qui représente un côté de notre personnalité. Quand tu vois quelqu’un habillé d’une certaine manière, tu auras forcément des aprioris, d’un côté ou d’un autre, donc ça t’emmène à lire en quelqu’un d’une certaine manière. Après personnellement, oui, ça m’aide au quotidien à me donner confiance en moi parce que j’aime mes habits, j’aime comment je m’habille… Ça aide à t’assumer, mais si c’est ça qui m’a aidé je ne saurais pas te le dire.

Quelles sont TES règles pour un look réussi ?

Déjà, je ne suis pas trop fana des couleurs. Je mets beaucoup de noir, de beige et de gris. Des couleurs un peu « tristounettes » peut-être, mais ce sont celles que j’assume et que j’arrive à porter. Dès que j’achète quelque chose de coloré, tu peux être sûr que je vais le revendre ou le donner. Je n’arrive pas à porter de couleurs.

Après, le code des trois couleurs, j’ai du mal à passer au-dessus aussi. Je le respecte. Et ce que j’ai du mal à faire, c’est associer l’argent et le doré. Par exemple, si j’ai des bottines avec des sangles argentées et que je dois mettre des bijoux dorés, ça me contrarie. Enfin voilà, un look réussi ça passe par là pour moi, et savoir s’habiller en fonction de son corps.

C’est important pour toi de respecter sa morphologie ?

Chacun s’habille comme il veut, chacun fait ce qu’il veut de son corps mais d’un côté ou d’un autre, il y a des trucs à ne pas dépasser. Tout dépend de comment tu le portes. Il y a des tenues qui font très vite vulgaires, sur des filles minces comme sur des filles plus fortes, ça n’a rien à voir. On peut être très bien foutu mais avoir une attitude un peu vulgos, ça fera toujours moins classe que sur quelqu’un qui fait 20 kilos de plus mais qui sait se tenir. Ça dépend aussi de comment tu t’assumes parce que ça se ressent vachement et aussi de ta manière de l’associer. Un crop top par exemple, ce n’est pas pour un seul type de morphologie mais il faut savoir l’associer.

amandineno4
C’est le bon plan à 12 euros sur un site chinois, mais elle fait son effet avec son dos nu. C’est pour ça que j’aime bien la mettre pour sortir. Les bottines viennent de chez Pimkie, je peux les mettre pour rock-iserune tenue.

Y a-t-il une pièce que tu t’interdis depuis toujours ? 

Les bottes un peu comme nos mères avaient là… Les santiags ! Je ne pourrais pas porter ça. Ce n’est pas que j’aime pas, des fois je trouve ça stylé mais je ne me vois pas du tout, mais alors pas du tout, ô grand jamais, avec ça. Pourtant ça traverse le temps ; je me rappelle en avoir eu une paire quand j’étais plus jeune… Je les ai mises une fois.

C’est vraiment la pièce que je ne me vois pas associer à mon dressing.

La pièce que tu rêves de t’offrir un jour ? 

Un sac de marque. Un beau sac de luxe, vraiment un kiffe. Genre tu mets 2000 euros dedans, tu ne le mets pas tous les jours mais voilà, ce genre de kiffe. Un Chloé, j’adore cette marque.

Si je me fais un kiffe comme ça, j’aimerais que ce soit une pièce basique. Intemporel. Un sac noir ou marron que tu vas garder toute ta vie. Je ne vais pas m’acheter un Yves Saint Laurent vert ou violet parce que même si la couleur peut être jolie, c’est le truc que je n’associerais jamais ou alors très difficilement. Si je mets 2000 balles dans un sac, je veux pouvoir l’amortir, tu vois. Ou alors pouvoir l’associer dans le temps, n’importe quand.

J’aime bien sortir de ma zone de confort avec les accessoires, mais c’est dur parce qu’on en revient vite au basique. Quand je suis habillée tout en noir, je vais rester sur ma base, je ne vais pas aller mettre un sac vert ou rouge, quoi.

SAMSUNG CAMERA PICTURES
C’est le must-have ! Un peu comme les Stan Smith, j’en rachète tout le temps parce que c’est des trucs faciles à associer avec tout. Le noir ça va avec tout et quand tu n’as pas envie de te prendre la tête à mettre des bottines ou des talons, c’est le parfait compromis avec tout.

Ton obsession mode du moment ?  

Les robes. Je n’ai envie de mettre que des robes ! L’avantage c’est que tu peux aller bosser avec, c’est tout de suite joli et tu es tout de suite habillée. Si tu as envie d’être classe, tu mets des petits talons. Si tu as envie de te la jouer cool parce que tu as une journée marathon, tu mets des petites baskets. Et si tu as envie de te la jouer mi-cool mi-classe, tu mets des bottines plates. Ça s’associe hyper facilement et ça a tout de suite une gueule. Donc mon obsession mode, ce serait la robe.

Quel moment de ta vie a le plus marqué l’évolution de ton style ?

Récemment, avec mon changement de boulot, j’ai adopté un style beaucoup plus « femme ». Beaucoup plus classe. C’est toujours mon style mais avant je m’habillais beaucoup plus sexy, court, décolleté. Pas vulgaire mais plus adolescente. Et là, je suis en train d’adopter un style un peu plus classe, un peu plus femme. Je pense que je grandis, tout simplement. Par exemple, j’ai dix paires de bottines à talons, avant je n’en portais pas une seule parce que finalement, je n’assumais pas tant que ça. En plus, comme je fais déjà 1m72, les talons et moi c’est un peu complexe parce que j’ai l’impression qu’on ne voit que moi si j’en mets. Mais j’ai fini par passer au-dessus de ça. Bon, je ne mets pas des talons de 14 cm ni des talons aiguilles, mais du coup, on peut dire que la mode m’a un peu aidée avec celle des gros talons un peu épais. C’est pratique pour marcher avec et on peut trouver des hauteurs intermédiaires, comme mettre du 8 et ne pas avoir l’impression de porter des talonnettes quoi.

Selon toi, quelle est la différence entre le style et la mode ?

Le style est propre à toi et la mode est pour tout le monde pareil. Aux yeux de tout le monde, la mode va être la même ; c’est tout ce qui est défilé, ce que tu vois quand tu rentres dans un magasin… Ça c’est à la mode, mais tout ce que tu achètes qui est à la mode, c’est ce qui fait ton style. En gros, ton style c’est ce que tu crées et la mode c’est ce que la société t’impose tous les jours.

amandineno6
Je porte une robe The Kooples. C’est un peu un caprice, je la trouve juste magnifique. Je la trouve classe et stylée, et elle est bien coupée parce que c’est une bonne marque. Je l’ai acheté à prix cassé sur Vinted, comme ma robe Ba&Sh d’ailleurs. Tous les articles que je ne m’offrirais pas dans ma vie de tous les jours parce que mettre 300 balles d’un coup dans une seule robe ça me fait mal au cœur, et que bon, en plus, c’est pas indispensable à ma vie au moment où ça sort, je shoppe sur Vinted pour pas cher !

Est-ce que ton métier influence ton style ?

Oui. Complètement. Avant, je travaillais en boite de nuit, j’avais ce look un peu plus sexy. Je n’avais pas le droit de mettre de jean, de truc comme ça. Donc forcément, ça influence ton style. Quand j’étais dans la restauration, je m’habillais mi- sexy mi- classe mais il y avait des tenues que je ne pouvais pas me permettre. Par exemple, travailler en talons, ce n’était pas envisageable. Travailler avec une jupe un peu trop courte, je pouvais le tenter mais bon, pour mon métier, ce n’était pas très agréable. Aujourd’hui, je fais un métier qui me pousse à être un peu plus classe, un peu plus formelle. Donc ton métier influence ton style, c’est sûr.

A ton avis, que dit ton style vestimentaire sur ta personnalité ? 

Je pense qu’il dit que je m’assume. Que je m’habille comme je l’entends. J’ai déjà eu cette conversation avec tous types de personnes ; des ouvriers, des femmes comme-ci, des hommes comme-ça, et la plupart du temps, les gens sont contents que je prenne soin de comment je m’habille. Quand je travaillais dans la restauration, par exemple, j’avais beaucoup de compliments. Même si je travaillais dans un snack un peu familial où ça ne se prête pas trop à s’habiller plus que de raison, j’ai toujours fait des efforts et j’ai toujours eu des retours positifs.

Est-ce que ça t’importe ce que les gens vont penser de la façon dont tu es habillée ?

C’est sûr, quand quelqu’un te voit et te dit « oh t’es super jolie, t’es super bien habillée, j’adore. Je porterais pas ça mais ça te va super bien », personne n’est insensible à ça ; je ne connais pas grand monde qui s’en ficherait en tout cas. Mais je pense qu’on s’habille d’abord pour soi ! Je suis quelqu’un de coquet, je n’aime pas sortir à l’arrache mais c’est ta personnalité qui se dégage de ton look donc ça fait toujours plaisir quand on te fait un compliment. Et c’est très rare que les gens disent « Ouhlala, j’aime pas du tout comment tu es habillée aujourd’hui » ; pas parce que je ne m’habille jamais mal, mais juste parce que les gens ne se permettent peut-être pas de dire ça, quoi. Ou alors ils vont dire « je préférais ta robe hier » ou « j’aime pas trop ta robe aujourd’hui », mais ça ne me touche pas particulièrement. Ce n’est pas pour autant que je ne vais plus jamais la remettre, ça c’est sûr. Même celui qui dit que ça ne l’impact pas du tout, je pense que c’est pas vrai parce qu’on est tous flatté par un compliment ; que ce soit sur ta mise en beauté, ton style ou ta manucure, ça fait plaisir.

amandineno7
Ce sont mes boots préférées. Elles sont simples mais les perles finissent un look tout noir ou beige. // Cette robe Ba&Sh est un peu le must-have de mon dressing, genre ma petite robe noire. On peut la sortir en toutes circonstances, on peut la porter aussi bien avec des bottines, des Converses, des Stan Smith, des talons plus ou moins escarpins… C’est la pièce dont je ne pourrais pas me passer dans mon dressing.

Fais-tu attention au regard des hommes sur ton style vestimentaire ?

Honnêtement, je m’en contre-fiche. D’ailleurs, les gens me disent souvent « waw, c’est court » ou « Ouais, mais tu sais, fais attention… », je m’en bats les reins en fait. Je m’habille pour moi. Rien ne justifie une agression qu’elle soit sexuelle ou verbale donc ce n’est certainement pas ma tenue qui va donner le droit à qui que ce soit de me faire un commentaire, ou quoi, ou qu’est-ce.Je ne pense pas dépasser les limites de la vulgarité, quand je sors on ne voit pas mon cul, je fais attention donc non, rien ne justifie ça donc honnêtement ceux qui ne sont pas contents, qu’ils ne me regardent pas.

Y a-t-il un style vestimentaire sur lequel tu fantasmes mais qui n’est pas le tien et qui ne le sera probablement jamais ? 

J’aime bien les looks un peu boho. J’aime beaucoup ce truc un peu nonchalant mais très recherché quand même. Genre t’as l’impression que la fille, elle a pris la première robe et le premier pull qui trainaient, elle les a associés avec les premières chaussures qui lui sont tombées sous la main, mais en fait tout est réfléchi. Mais ça ne me va pas du tout je trouve. Parce que je n’arrive pas à l’associer sans que ça fasse pyjama ou genre je savais pas comment m’habiller aujourd’hui. Je vois des filles sur Insta ou dans la rue, c’est magnifique ! Tout est argumenté alors qu’elles veulent faire croire que c’est à l’arrache, mais tout est hyper précis. Moi je n’assume pas ce look. Mais j’adore, je trouve ça très beau.

amandineno8
Je porte un débardeur nuisette Zara, un gilet Zara (également) et un slim Zara (aussi). Avec des Stan Smith Adidas. Je porte ça facilement parce que c’est passe-partout, confortable et joli. Le petit gilet cocooning, j’aime bien.

Comment imagines-tu l’avenir de la mode ? 

Je l’imagine éternel ; plus ça va aller plus on va faire des retours en arrière je pense. Tout ce qui est de l’époque de nos parents revient. Le patte d’eph par exemple, on aurait mis ça à la période du collège on se serait fait insulter carrément parce que c’était la mode des slims taille basse. Les Stan Smith, quand j’en achète, ma mère me dit « Mais vous croyez que vous êtes à la mode mais en fait ça date de mon époque ». Donc je pense que tout ce qui est à l’ancienne revient un peu. Je ne pense pas que de nouvelles modes vont se créer. Tout est vu, tout est à revoir en fait. Le python, le léopard, ça fait des années qu’on en achète. Là, on était dans une phase léopard = cagole ou cougar, mais on revient dans une période ou le léopard c’est de nouveau LE truc hype du moment. La mode se réinvente mais ne s’invente plus.

Enfin, penses-tu que l’habit fait le moine ? 

Non. Les gens qui vont porter une tenue un peu courte ou décolleté, on va dire « ah, elle, ça doit être une bonne cochonne ! », par exemple. Ou alors, quelqu’un qui ne comprend rien à la mode, qui ne s’y intéresse pas, quand il va voir une fille du style boho il va se dire qu’elle se prend vraiment pas la tête le matin alors que la fille est hyper soignée, peut-être même plus que la moyenne. Donc l’habit ne fait pas le moine parce que personne n’apporte la même importance à son style. Certains pensent que leur style n’a aucun rapport avec eux, ils s’habillent par obligation et ils ne vont pas aimer tout ce qui sort un peu de l’ordinaire mais ça ne fait pas d’eux des gens ringards. Ça fait juste d’eux des gens qui ne s’intéressent pas à ce genre de domaine. Donc non, l’habit ne fait pas le moine. Des fois oui, des fois ça marche, mais en général je ne pense pas.

amandineno9
Comme nous avons la chance de vivre dans une ville ensoleillée toute l’année, c’est très important d’avoir des lunettes de soleil aussi bien l’été que l’hiver. J’adore la forme. J’aime bien les grosses lunettes. De toute façon, avec la forme de mon visage, il me faut des grosses lunettes. Celles-là sont jolies et sobres à la fois. Ce n’est ni trop sportswear, ni trop chicos… Je les trouve bien avec tout.

Tu peux retrouver Amandine sur Instagram ICI et sur Vinted ICI.

Et si toi aussi, tu veux participer à ma chronique « La Mode & Toi », envoie-moi un mail à lestylejeje@gmail.com.

Tendrement,

xx

Jeje

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s